Stop à la peine de mort !

Stop à la peine de mort !

La sagesse américaine n’avance pas. Troy Davis me rappelle Stanley Tookie Williams exécuté le 13 décembre 2005.

Le 19 Septembre, le conseil en Géorgie des Grâces a refuser la clémence à Troy Davis. Son exécution est programmée pour le 21 Septembre. Pourtant un nouveau témoignage a ajouté au doute qui pèse sur sa culpabilité.

Brian Kammer, l’un des avocats de Davis, a déclaré : “Je suis profondément choqué et déçu par l’échec de notre système de justice à tous les niveaux afin de corriger une erreur judiciaire.” Les appels à la clémence viennent pourtant de partout. Mais les membres du conseil des grâces de Géorgie en restent à l’idée que Davis serait coupable. Parmi ceux qui ont demandé la grâce figure Jimmy Carter, l’ancien directeur du FBI William Sessions et Norman Fletcher, ancien juge en chef de la Cour suprême de Géorgie.

De nombreux témoins de l’accusation se sont retournés et ont dénoncé les agissements de la police pour obtenir leur témoignage contre Troy Davis. Certains ont même dénoncé une autre personne comme ayant assassiné le policier. La peine de mort a été reporté par trois fois.

Dans un communiqué, Larry Cox, directeur exécutif d’Amnesty International AIUSA, a déclaré: «Il est inconcevable que le conseil des Grâces en Géorgie n’ait pas entendu Troy Davis. Qu’un homme soit envoyé à la mort sous un énorme nuage de doute quant à sa culpabilité est un affront scandaleux de la justice. ”

(extrait traduit de l’article sur le site Death Penalty Center)

Partager cet article

Commentaire (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *