Pratiquer toutes les religions en toute laïcité

Pratiquer toutes les religions en toute laïcité

[vsw id=”8XB5ZEGNC5s” source=”youtube” width=”425″ height=”344″ autoplay=”no”]

Avec la montée de certains fanatismes, en plein coeur de la civilisation qui a inventé la laïcité, quelle place peut-on faire à chaque religion ?

Très clairement, des religions, je recommande la pratique des fêtes. Que des fêtes et c’est bon, la religion, celle de toi et celle des autres. Les fêtes, c’est ça une religion, ça communique, ça communie, ça rassemble, main dans la main, joue contre joue, le moment fugitif rêveur, les yeux tournés vers le meilleur et l’idéal danseur.

De ce point de vue, je suis inter-religieux, en dehors du coté crade un peu insupportable du sang des pauvres bêtes massacrées, je reconnais que j’aime bien aussi mélanger, un bout de mouton ici, un verre de vin là, de l’espadon et des crustacées, des petites bougies et de l’encens, du patchouli.

Enfin, tu vois, je pratique à fond les religions, sans arrière pensée, aussi bien pour les cadeaux que pour les grandes recommandations protectrices au moment des départs, ça fait plaisir ça, mon frère ma soeur, que de la joie, du partage et de l’union.

Et même si je ne fais que croire une fraction de seconde pour toutes les religions d’un coup, c’est que du bonheur les religions en fête, tu peux me croire. Me croire, pour une fois, pas longtemps, juste avant de te lancer dans une fête religieuse et d’aller en tester une autre, sans retenue, avec tous ses rires, ses sourires et les blagues, du bien, du mal et du médiocre.

C’est ce que j’aime dans notre pays laïque, c’est qu’on peut aller accueillir toutes les religions pour ce qu’elles ont de création de leurs moments de bonheur. Alors, vas y, crois, crois en moi, crois en toi, frère humain, et toi, douce soeur, ensemble croyez. Moi, t’inquiète, j’arrive juste pour la fête.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *