L’entreprise n’est pas un lieu de médicalisation ni de thérapie

L’entreprise n’est pas un lieu de médicalisation ni de thérapie

Les difficultés relationnelles et les comportements manageriaux vécus comme inacceptables peuvent avoir des réponses différentes. Leur médicalisation et leur entrée dans une nosographie de la psychologie combinées à leur encadrement par le droit, tendent à connoter les causes des souffrances relationnelles (maladie, déviance, intentionnalité coupable).

Spécialistes de ces problématiques, initiateurs de la qualité relationnelle et de processus structurés de résolution des différends, les médiateurs professionnels apportent une réponse la mieux intégrée au monde de l’entreprise. Cette réponse correspond à des pratiques associées à la responsabilité sociale des entreprises. Elle est liée à l’exigence éthique dont les entrepreneurs sont naturellement porteur.

La vidéo ci-dessous présente le DMPI : Dispositif de Médiation Professionnelle Interne, que les médiateurs professionnels (CPMN) sont les seuls habilités à mettre en place.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *