De la justice à la médiation

De la justice à la médiation

Le sujet de la Justice semble délicat. Du divin à l’homme, de la justice sociétale à la justice en soi, bien des choses peuvent être emmêlées. La confusion pourrait bien desservir l’idée même de justice. La représentation n’est-elle pas mouvante à souhait, justifiant aussi bien ce que d’aucuns considèreront comme des abus de position dominante ? Qu’il s’agisse d’un repère sociétal ou d’un sentiment, la justice ne semble pas répondre aux mêmes attentes. Par conséquent, il est indispensable de ne pas en rester là. La justice est trop souvent évoquée pour ne pas être tournée dans tous les sens.

A l’occasion des rencontres philosophiques d’Uriage, dont le thème était “La justice aux sources du juste “, du 14 au 16 Octobre 2011, j’ai présenté une situation de médiation où l’entente des parties dépasse totalement la représentation de l’équité et de la justice. Et ceci n’est qu’un exemple.

La démonstration va dans le sens de dire que pour mettre un terme à un différend, rien ne vaut l’intelligence des parties… Les observateurs et les curieux, faits de media et de moralistes, doivent rester silencieux et penser à ce moment de sagesse qui les dépasse.

Voir vidéo

Partager cet article

Commentaire (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *